top of page

L'hebdomadaire Marianne du 20 avril 2023 ou la parfaite dégénérescence morale et intellectuelle.

Dernière mise à jour : 6 août 2023


Natacha POLONY, directrice de la rédaction de Marianne, est notamment une ancienne journaliste du Figaro et une admiratrice de Jean-Pierre Chevènement. Pour rappel, Jean-Pierre Chevènement ancien Ministre PS et ancien candidat à la Présidence de la Republique française, est un marxiste-léniniste pur sucre qui trouvait le parti communiste français dans les années de Georges Marchais, du temps donc de la défunte URSS, un parti de traîtres à la Cause. Un autre ancien journaliste du Figaro est aussi un grand admirateur de Jean-Pierre Chevènement : Eric Zemmour.


Dans son éditorial du 20 avril 2023 intitulé un président ne devrait pas dire ça, elle réussit l'exploit de s'exprimer sur la réforme tumultueuse des retraites et le passage à l'âge légal à 64 ans, sans indiquer si elle y est favorable ou défavorable. De peur probablement d'être en désaccord avec l'immense majorité de ses lecteurs ou d'apparaître comme parfaitement démagogique.


Elle déclare que la "démocratie, c'est désormais d'imposer aux citoyens ce dont ils ne veulent pas parce que le chef sait et que vous ne savez pas". Cela signifie implicitement que la majorité d'une population prend toujours la bonne décision, ce qui est parfaitement risible. La démocratie directe ou indirecte, représentative par exemple, c'est simplement un mode de prise de décisions, sans plus. Et on espère, ce qui est mon cas, que ce type de régime est dans la plupart des cas, le meileur régime politique possible. Encore, faut-il ne pas avoir une population irrationnelle ou particulièrement encline à suivre les démagogues.


Un autre article est celui d'Emmanuel TODD, Macronisme et Poutinisme : une comparaison sociologique. Un résumé : dans ces deux systèmes politiques autoritaires, contrôlés par une haute bureaucratie, le régime russe apparaît plus démocratique que le français. Où est la haute bureaucratie russe ? Toutefois, reconnaisons à Emmanuel TODD qu'il n'est pas totalement ridicule. Il constate à la fin de son article que la police française ne viendra pas le ceuillir comme cela serait le cas en Russie. Dans ce cadre, sans opposition, quelle est la valeur de sondages mesurant la popularité du Président russe ?


Enfin, l'édition du 20 avril contient beaucoup d'articles sur le Rassemblement National et ses percées électorales chez les retraités, les enseignants, groupes a priori peu enclins à voter pour Marine LE PEN.


Mais, à nouveau, aucune analyse n'est faite dans Marianne sur le contenu des propositions du R.N. Aucune analyse sur la possibilité de pouvoir financer les retraites et les dépenses de soins de santé vu le vieillissement de la population. Pourquoi ? Parce que les journalistes de Marianne devraient constater la parfaite concordance entre les propositions du R.N. et leurs souhaits dans le domaine. La raison en est très simple : une démagogie folle couplée à une détestation de la réalité.


La situation politique française, mais pas exclusivement, est catastrophique, non seulement parce qu'Emmanuel MACRON est un crétin arrogant et incompétent mais surtout parce que tous les politiques vendent des rêves irréalisables où tout est gratuit car payé par le voisin, odieusement riche.


Dans sa forme extrême, c'est la philosophie du Petit Père des Peuples, le camarade STALINE ou du Président MAO : le Koulak, paysan riche, qu'il convient d'exterminer ou le propriétaire foncier qu'il convient de rééduquer.


La démagogie d'Emmanuel MACRON, c'est attiser la haine des gens aisés à l'encontre des pauvres : vous trouverez un travail en traversant la rue; vous n'en trouverez pas parce que vous êtes des illettrées; vous n'êtes rien, on vous croise dans une gare alors que je crée une start-up, etc ..


Il n'est pas le seul : Hillary CLINTON et ses déplorables ou Joe BIDEN et les MAGA républicains.


Nos dirigeants sont en train de perdre le contrôle des évènements. Les finances publiques sont en faillite. Dès lors, le système bancaire risque d'exploser à tout moment comme les faillites de la Silicon Valley Bank, de Signature Bank, de First Republic Bank et du Crédit Suisse le montrent même à des aveugles. Le Net-Zero, c'est-à-dire la volonté de diminuer drastiquement la consommation de CO 2 dans nos pays, ne peut que conduire à une diminution remarquable de notre niveau de vie. Cette diminution est voulue, mais n'est jamais expliquée.


Le rôle d'un journal ou d'un hebdomadaire, d'un média devrait être d'expliquer les enjeux des débats politiques, de prendre parti en étant honnête intellectuellement et de laisser les électeurs choisir. En Occident, ces médias sont devenus unanimement les porte-paroles d'une bien-pensance écolo woke.


Cela ne peut que très mal se terminer puisque le choix va être limité entre un nationalisme judéo-chrétien ou un maoisme atténué écolo avec des campagnes de rééducation pour les méchants racistes violeurs hétérosexuels blancs qui sont nécessairement racistes parce que blancs et violeurs parce qu'hétérosexuels qui doivent sauver la Planète.


La venue au pouvoir de démagogues violents particulièrement sans scrupules suite à une crise financière par exemple fera regretter en comparaison, en comparaison seulement, la modération d'une Marine LE PEN ou la civilité d'un Donald TRUMP.


Natacha POLONY et Marianne ne sont pas les pires journaliste ou hebdomaire. Ils sont simplement particulièrement exemplaires de la haine de la liberté, de l'individu et de la rationalité. En un mot, du capitalisme.






9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page